Une première belge: Stavelot condamnée à cause d’une loi de 1911

Une première belge: Stavelot condamnée à cause d’une loi de 1911
D.R.

L’ASBL Avala, défendue par Me Alain Lebrun, vient d’obtenir gain de cause en appel, à Liège, dans l’affaire du Bois du Tapeux, au lieu-dit Bierlongheid. La ville de Stavelot avait déboisé puis remblayé sur plus de 4.100 m², en deux phases, en mettant en œuvre deux permis octroyés en 2004 et en 2009. Pas l’affaire du siècle a priori.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct