Un «gros malade» tire sur les chiens à la carabine à Spa

Une des fléchettes tirées.
Une des fléchettes tirées. - D.R.

L’amour des animaux ne semble pas être développé chez tout le monde de la même manière. Si certains les aiment plus que tout, d’autres, en revanche, prennent un malin plaisir à les faire souffrir. Une perversion qui peut prendre des formes aussi diverses que variées.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct