Expertise ordonnée contre une dame qui aurait abusé de son fils

Illustration.
Illustration. - V.R.

Les faits reprochés à la prévenue s’étaient déroulés le 27 septembre 2017 lors d’une garde sous surveillance qui avait été mise en place dans un centre d’aide sociale aux justiciables (ASJ). La prévenue y était autorisée à rencontrer son enfant âgé de 5 ans, sous la surveillance d’assistants sociaux.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct