Football - Le coronavirus marque un nouveau tournant en P2B

Richelle B (ici contre Tilff) avait peu de chances de se sauver, mais...
Richelle B (ici contre Tilff) avait peu de chances de se sauver, mais... - SEBASTIEN SMETS

De manière unanime, tous les acteurs de P2B interrogés sur le sujet jugent l’arrêt temporaire logique – la santé passant avant tout – et estiment pouvoir venir à bout de ce championnat avant la fin juin en disputant deux matches par semaine. En revanche, quid des montants et descendants s’il fallait acter un arrêt pur et simple de la compétition ?

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct