Nos MJ s’adaptent et apprennent à vivre sans les jeunes

Christophe Martin, à Theux, explique une activité via le net.
Christophe Martin, à Theux, explique une activité via le net. - MJ Theux / La Reid / Polleur

Depuis plusieurs jours maintenant, les Maisons de Jeunes sont fermées et ne peuvent plus accueillir de jeunes pour organiser des activités avec eux. Comment nos MJ fonctionnent-elles dès lors malgré l’absence des jeunes ? Il faut bien s’adapter et apprendre à vivre sans eux. On se veut dès lors créatif et on ne baisse pas du tout les bras.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct