Les hôpitaux universitaires vont bientôt manquer de médicaments

Illustration
Illustration - AFP

Outre les respirateurs et le matériel de protection pour les soignants, les hôpitaux universitaires de l’EUHA s’inquiètent surtout du manque de médicaments destinés aux patients en soins intensifs, ressort-il d’une enquête menée auprès des neuf établissements qui composent l’alliance.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct